• L'enlèvement

    Une autre fic By moi et Ki-belle donc n'oubliez pas, c'est →©
    Et je sais c'est génant masi ne faite pas attention aux fautes d'ortographes..
    Elle est asez ancienne puis quand on ets inspiré on regarde aps forcement les fautes et on publie tout de suite..
    BREF
    Pour cette fic attention ame sensible s'abstenir xD

    Bonne lecture! ;D

    Photographe : Merci! a la prochaine!
    Seiji, hiro et kilari: Merci a vous à la prochaine =D

    Le trio sortait de la salle et marchait en papotant joyeusement. Quand soudain ils rencontrèrent Ayomi..
    Ayomi: Saluut on a l'air de bien s'amuser ici =D
    Hiroto: Ouais car t'était pas là >W>
    Ayomi: ^^" Mon chère Hiroto tu me casse les pieds *  *
    Hiroto: Et moi don! =D * >8{ *
    Seiji et Kilari: ^^" euuu on se calme ^^"
    Ayomi: Oui ma chère kilari a raison il faut que nous nous calmions mais tu le regrettera Kazama.. Ou non sa dépend de toi XD
    Hiroto: è-é toujours aussi incompréhensible è-é
    Ayomi: si je te le disais sa ne serait plus une surprise ;D
    Hiroto: -_-"
    Ayomi: Aller saluuuut =D
    Hiroto: ouais casse toi le naze -_-
    Ayomi s'éloigna même si il avait le sourire aux lèvres en lui une rage terrible montait!
    Ayomi: *il se fous de moi è-é mais je connais quelques filles qui serait prêtes a tout pour approcher leur chère idole Hiroto x) à aller même très loin XD comme ça kilari sera a moi de grès ou de force >W> a ouaiiis une merveilleuse idée me viens... si elle aime tant que sa son petit chérie elle va le voir mais pas forcement dans les meilleur moment >W> hihihi plus qu'a trouver un graaaand hangars ou personne n'aurais idée de les chercher 8)*

    Du coté de notre trio, Seiji était rentré et Hiroto raccompagnait Kilari..

    Kilari:... sa m'inquiète quand même se qu’il a dit
    Hiroto: faut pas t'en faire de toute façon qui vienne il me fait pas peur -_-
    Kilari: mais le connaissant il en va pas venir t'attaquer directement =S
    Hiroto: mais pourquoi tu t'inquiètes comme sa!?
    Kilari: O//O mais pour rien >///>
    Hiroto: mouaiis..
    Kilari et Hiroto restèrent longtemps a marcher sans échanger un mot ni un regard quand Hiroto rompis le silence.
    Hiroto: ne t'inquiète pas il ne me fera rien >///>
    Kilari: é//è .. =//)
    Hiroto: ^//^
    Kilari: ah! on est arrivé je te laisse ^^ fait quand même attention >//>
    Hiroto: tkt ^//^
    Kirari rentra chez elle et une fois la porte fermée a clé Hiroto continua son chemin comme d'Habitude il passa devant cette vielle usine abandonnée... les mains dans les poches il continua sont chemin mais il s'aperçu que deux personnes le suivait, il ne voyait pas leur visage il faisait trop sombre mais il fit mine de rien voir et accéléra un peu le pas..
    Toujours suivi il commençait à avoir un peu peur et comme il n’était pas loin de chez lui il accéléra le pas et se mis a courir quand les deux personnes derrière lui se mirent a courir aussi. Son cœur battait a toute allure, que lui voulait ces gens? Trop occupé par ses pensées il trébucha. Quand il leva la tête il voyait la lumière de son appartement qui scintillait, c'était la cuisine, ses petits frères l'attendais essaya de se lever mais une main dur et froide s'empara de son bras et le leva de force. Il cria "lâchez-moi!!" quand une autre main, plus fine, se plaque violement sur sa bouche. Il se débattait donnait des coups violents sont adversaire les sentait passer! Mais les deux personnes réussirent à l'immobiliser au sol. Une des deux personnes s'assit sur lui et sortit quelque chose brillant de sa poche. Il semblait préparer quelque chose. Hiroto était affolé et essayait de bouger mais en vain. L'inconnu semblait avoir terminé sa préparation. Son accolite qui tenait les bras d'Hiroto et sa bouche le bâillonnât d'abord puis souleva une des manches d'Hiroto, il ne comprenais pas, il avait tellement peur que les larmes lui montait au yeux, il pensait a ses petits frères si proche, seiji et surtout kilari, qui lui avait pourtant dit de rester prudent.. Une fois sont bras a peu près immobiliser, la personne assise sur lui approcha l'objet brillant et de plus près il reconnu une sorte d'aiguille, il sentit une petite douleur aigu, l'aiguille était rentré dans son bras et le liquide se déversait lentement dans ses veines quand soudain tout devint flou, la lumière de la cuisine devint qu'un faible point brillant et ses muscles répondaient de moins en moins. Quand se fut le trou noir... Plus rien.




    Le lendemain au collège, Kilari et seiji attendais Hiroto devant le portail quand ils virent Hiroto mais en nettement plus petit! Normal c'était pas Hiroto mais kota qui courait affolé vers eu et qui ne tardât pas à être rejoint par Megumi et les autres..

    Kota était en pleur...
    Kilari: voyons Kota que se passe-t-il é-è? Et où est Hiroto?
    Kota: *snif* ben justement où il est Hiroto!?
    Et Kota se jeta dans les bras de kilari qui s’accroupit et essayait de le consoler.
    Megumi pris la parole
    Megumi: Hier il n'est pas rentré!! Et en sortant se matin on a trouvé son portable devant la maison!! Sa me fait peur il prévient toujours d'Habitude, pourquoi serais t-il passer devant la maison et repartit ensuite!?
    Kirari qui serait Kota dans ses bras dit:
    Kirari: de toutes façon vous 4 vous resteraient chez moi temps que Hiroto ne sera pas rentré. Seiji et moi essayerons de le joindre ok?
    Seiji: moi aussi je viens chez toi ton père n'est pas là comment tu va faire avec 4 enfants, même si il y a na-san, il ne pourra pas tenir tout seul!
    Kirari: d'accord é-è
    La journée se passa sans trop de soucis.. Seiji et les autres rentrèrent chez Kilari, quand elle , elle resta un peu plus tard au collège pour un cour de rattrapage.
    Elle rentra toute seul..
    Kirari: *mais qu'est devenu Hiroto sa me fait peur j'aimerais tellement le retrouver.. Il me manque ...
    Quand elle vu une personne surgir devant elle. Il était cette fois encore deux.. L'un lui sauta dessus et l'autre lui plaqua un mouchoir devant la bouche... Elle n'eu pas le temps de se débattre que déjà elle sombra dans un profond sommeil....


    Hiroto se réveilla. Il avait mal partout, des courbatures emplissaient son corps.. Il ouvrit doucement ses yeux... La lumière était faible. Quelque chose de froid et dur lui attachait les poignée et malgré qu'il venait de se réveiller il était debout... Il regarda autour de lui on aurait dit un hangar, une sorte de grande usine abandonné .. Que faisait-il là? Quand tout d'un coup il se souvins, les personnes, l'aiguille se sentiment d'être si près de chez lui mais de ne pouvoir y accéder.. Cette fois si il voyait clairement tout autour de lui, il leva la tête vers ses poignets qui était solidement attaché au mur par de grosse corde.. Il pouvait tout bouger sauf ses bras..
    (en gros il est les bras en croix sur le mur) Il secouait ses bras de toute ses forces mais rien a faire les corde ne bougeait pas d'un millimètre.. Un bruit retenti, une porte s'ouvrais un dégageant un bruit de ferraille. ça faisait un boucant pas possible. Puis des pas précipités se dirigeait vers lui et là il reconnu les deux personnes qui l'avait agressé. L'un d'eu portait quelqu'un sur sont dos,
    une fille à première vue.. Mais quand il déposa cette "fille" sur une chaise pour l'attacher Hiroto se rendit compte avec horreur que cette "fille" était kilari! Il fis semblant de dormir le temps que les deux kidnappeur s'en aye.. Une fois partit Hiroto essaya de réveiller kilari, il avait les larmes aux yeux et malgré lui il avait très peur..
    Hiroto: Ki...kilari! Kilari!! réveille toi je t'en supplie!!
    Kirari: .. mh.... qu'est ce qui se passe..
    kilari:ou on est là!!? <//<  .. >///> ?
    hiroto:ouf tu t'es réveillé a première vue on a été capturé..
    kilari: capturé?!!!
    hiroto: chut ils vont nous entendre fait semblant de dormir


    Les deux gardes reculèrent un peu et un moment d'inattention il virent deux petites ombres et badaboum !! vous l'avez devinez c'etait na-san et kame -san
    kilari:NA-SAN ,KAME-SAN !!!>OO<
    hiroto:je n'aurais jamais cru être sauvé un jour par un chat et une tortue ._. mais bon.....
    na-san les détachas et ils coururent le plus vite possible a la sortie il apercevaient seiji qui leur fit des signes
    seiji:kilari hiroto par ici!!!
    kilari:c'est seiji =D
    hiroto: merci vieux tu nous a sauvé!
    seiji:heu …
    hiroto:ha oui kame-san et na-san on aussi fait du bon travail
    seiji: ce que je veux dire c'est...
    hiroto: mais non ne sois pas modeste je te revaudrais ca aller fichons le camps d'ici avant que les deux vieux arrivent
    seiji:au fait....^^'
    hiroto:quoi?
    seiji:et ben il sont déjà là ^^"
    hiroto regarda autour de lui et se trouva encercler
    hiroto:MAIS C'EST QUOI CA!!!!!!
    seiji: désole mais kamé-san et na-san étaient si petits qu'ils ne les ont pas remarqué
    hiroto:MAIS SA SERVAIT A QUOI DE LES ENVOYER SI VOUS ETIEZ VOUS AUSSI ENCERCLER
    seiji:et ben comme on dit plus on est de fou plus on rit ^o^"
    hiroto:mais qui ma fichu un ami pareille ToT
    kilari:qu'est ce qu'on fait maintenant
    et soudain apparus un silhouette familière ......c'était ayomi

    Les trois amis étaient encerclés... Quand soudain deux kidnappeur, a première vu des femmes.. Se jetèrent sur na-san et kame-san qui fur tout de suite anesthésiés...
    Kilari: NOOOON NA-SAN!!!! T^T
    Seiji: Kame-sa...

    Il n'eu pas le temps de terminer sa phrase qu'un garde cagoulé se jeta sur lui et lui plaqua un mouchoir sur la bouche. Ni une ni deux, le sourire si doux de Seiji s'évanoui laissant place à un profond sommeil...
    Hirot: Seiji!!
    Kilari et Hiroto était maintenant seul, dos contre dos, ils avaient très peur.
    Les gardes se rapprochaient de plus en plus. Quand Ayomi sortit de tous ces visages cagoulés.
    Il était entouré de deux autres gardes cagoulés. Hiroto les reconnus, c'était ceux qui l'avait agressé et enlevé.

    Ayomi eu un sourire un coin puis claqua soudainement des doigts et les deux gardes enlevèrent leur cagoules... Et devinez quoi? Les deux mystérieuses personnes aux cotés d'Ayomi n'étaient autres que Izumi la belle aux cheveux roses mais au caractère naturellement méchant et agressif (dans l'histoire on dit que c'est une fille XD) et Fubuki la mannequin qui cache bien son jeu!
    Kirari: Fubuki!!? mais mais sa doit être une erreur jamais tu ne ferais ça!? é-è
    Fubuki: Et oui j'en ais marre que tu me vole la vedette! Petite peste è-é Et puis... Je vais avoir une belle récompense n'est-ce pas Ayomi ? >w>
    Ayomi: oui oui je suis sur que lui aussi sera d'accord XD
    Hiroto: Izumi! Je savais que t'était une peste mais de là à nous kidnappé sa devient du délire total!!!
    Izumi: Je vais enfin avoir les deux seuls choses aux mondes qui compte pour moi u//w//u
    Mais avant tout je vais enfin pouvoir faire souffrir Kilari Tsukishima!! 8D
    Hiroto: Tu touche un cheveu d'elle et je te ratatine!!!!
    Ayomi: uhuhu trop drôle. C'est vraiment trop mignon il défend sa bien aimé ! xD
    Hiroto: N'importe quoi!!!!! >/////<
    Kirari: Hein!!? O///o Arrête de dire n'importe quoi!!!
    Ayomi: Bon pour pouvoir faire se que je veux il me fait un peu plus de bras..
    Il recliqua des doigts et les rhinocéros apparurent...
    Ils se dirigèrent vers Hiroto qui se débattait. Mais à deux contre un ils étaient plus fort, il le mire à genoux par terre les mains derrière le dos et pendant se temps Fubuki et Izumi arrachèrent violement Kirair de Hiroto et la fire reculer et se placer près de Ayomi.
    Elle restait là, impuissante devant Hiroto qui se débattait.
    Hiroto: Kirariiii!! La touche pas!!
    Hiroto n'en pouvait plus, des larmes de colère et de peurs de mirent à couler sur son visage.
    Kirari: Hiroto! Non! Ayomi le touche pas je t'en supplie lui fait pas de mal T^T
    Ayomi esquissa un léger sourire
    Ayomi: pff.. Allez-y il me saoul avec ses cris j'ai mal à la tête...
    Kirair: NAAAAAAN!
    Kirair poussa un cris à déchirer le ciel.
    Les Rhinocéros s'exécutèrent. L'un d'eu sortit un aiguille de sa poche pendant que l'autre plaquât sa main contre la bouche d'Hiroto.
    Hiroto ne voulait pas revivre ça, cette sorte de produit qui lui parcours les veines comme un vent froid... Qui le séparât de tous ceux qu'il aime..
    Il gesticulait dans tout les sens qu'un celui qui tenait l'aiguille lui planta violement l'aiguille et fit rentrer le produit très vite se qui fit, malgré cette main qui l'empêchait de faire sortir le moindre sons de sa bouche, poussa un cris de douleur atroce. A présent la douleur se rajouta à sa peur et à sa colère. Il voyait Kilari pleuré en essayant de se libérer. Il ne voulait pas la laisser seul. Pas maintenant!
    Il rouvrit ses yeux avec un immense effort et resta éveillé.
    Ayomi: T'en veux encore? Aller encore ^^
    Rhinocéros: okeey pas de pbl XD
    Hiroto ouvrit grand les yeux de peur de recevoir encore cette terrible douleur mais pas le temps de penser, que déjà l'atroce douleur le reprit . Et cette fois malgré tout ces efforts il ne put tenir plu longtemps et s'effondra. Kilari criait. Hiroto était à terre en pleure et Seiji lui aussi inconscient mais déjà emmené à l'intérieur.
    Ayomi lui rigolait.
    Les deux filles, rigolait aussi. Elles étaient satisfaites. Une fois réveillé elles allaient avoir carte blanche sur Hiroto.Les rhinocéros trainèrent Hiroto a l'intérieur du hangar et l'attachèrent solidement ses poignets encore engourdis au même anneau que tout l'heure. Kirair elle fut amener de force devant Hiroto.
    Elle le regardait en pleure.
    Les filles l'attachèrent à une chaise, bien en face d'Hiroto.
    Ayomi lui, se déplaça ver lui et après avoir bien regardé son visage avec un certain amusement, lui donna une énorme gifle, avec tant de violence , qu'il réveilla Hiroto immédiatement.
    Kirari hurlait: "Non!! Non Je t'en suplliE lâche le!!!!!! é000è
    Hiroto lui regardait Ayomi avec dégout. Ayomi vexé lui mit un énorme coup de poing dans le ventre. Puis une autre gifle puis cette fois un coup genou dans le ventre.
    Kirari hurlait à chaque coup donné.
    Cela faisait 5min que Hiroto supportait les coups d'une rare violence d'Ayomi.
    Il toussait et avait du mal à respirer à cause des coups donné. Et de sa bouche, s'échappait un petit filet de sang. Ayomi pris le visage d'Hiroto, qui était rougit par les gifles et autre coup puis avec un léger sourir lui enfonça ses ongles dans le peau et lui fit une énorme griffure sur la joue su qui fit hurler Hiroto de douleur.
    Kirari n'en pouvait plus de tout ses cris, elle pleurait, pleurait....
    Ayomi laissa tranquille Hiroto et appella les filles et les rhinocéros.
    Ayomi: Alooors... Les filles Vous savez où amener Hiroto >W> ?
    Izumi: Chouette la petite pièce la petite pièce >W<
    Hiroto devint rouge, il avait compris..
    Kirari elle aussi comprit et cria
    Kirari: NOON! Laissez-le!! Je vous en supplie T^T Faites moi se que vous voulez mais laissez le tranquille T^T!!!!!
    Ayomi: Okeeey , alors à la place D'Hiroo, c'est toi qui passe ^^
    Kirari: D'ac..
    Hiroto:NON! Je passe T^T La touchez pas T^T
    Ayomi: Bon c'est votre dernier mot ^^ Aller, enmenez Hiroto^^
    Les filles détachèrent Hiroto mais lui rattachèrent les mains derrière le dos.
    Kirari regardait Hiroto partir en pleurant. Quand Hiroto s'arréta devant elle.
    Hiroto: T'inquiète pas pour moi <=)
    Kirari: Se remir à pleurer de plus belle...
    Ayomi: ... Je sais! Et si Kirari suivait Hiro pour le regarder mmh?
    Izumi: mmm. très bonne idée =D Elle Pourrat voir qu'il n'y a que moi qui peu lui donner du plaisir ^^
    Hiroto: O///O je.. non!
    Kirari: NON! >///<
    Ayomi: =D a bin tu vois ils sont tout les deux d'accord =D
    Izumi: Chouette >w<
    Hiroto: Non pitié pas ça! é-è
    Izumi: 8DD

    Les filles l'entrainaient de force pendant que lui se débattait, et Ayomi obligea Kilari à les suivre.
    Les pleures et les cris résonnais dans le grand hangar. Quand le petit groupe arriva devant "la pièce"
    C'était vraiment tout petit, froid. Un peu comme une salle d'interrogatoire, la pièce n'avait aucune fenêtre, si, juste une fenêtre en hauteur, tout près du plafond et une grande fenêtre mais qui donnait sur l'intérieure du bâtiment, de sorte que tout ceux qui passait devant cette pièce voyait très clairement se qui sa passait à l'intérieur.
    Les filles jetèrent Hiroto à l'intérieur et s'y enfermèrent avec , quand à Ayomi il se posta devant la fenêtre avec kialri qui sa débattait tout en pleurant et en le suppliant.

    Kilari: S'il te plais !! Laisse-le, tu va beaucoup trop loin!! Dit-elle le visage rougis par les larmes.
    Ayomi: Lui regardait Hiroto et ne prêtait aucune mais alors aucun attention à se que disait Kilari!

    Les mur de la salle était blanc, blanc sale car des tache de toutes sorte recouvrais les mur..
    Curieusement, le sol de cette pièce était recouvert de coussin draps couette...On ne voyait pas le sol et il fallait soulever beaucoup de cette literie pour pouvoir le voir!
    Hiroto recula dans un coin de la pièce terrorisé. Quand aux filles, elles se battaient:

    Izumi: Mooiiiii c'est moi en premier!! è-é
    Fubuki: Petite peste c'est moi qui est fait tout le boulot!
    Izumi: Nan c'est m.. ... j'ai une idée! Pourquoi pas les deux en même temps?
    Elle jetta un regard pervers à Hiroto qui les regardait effrayer.

    Fubuki: Mmmmh... D'accord sa a l'aire d'être amusant ^^ Tu a de bonne idée quelque fois ^o^

    Les deux filles cècèrent brusquement de rigoler pour regarder Hiroto et , avancèrent lentement ver lui.
    Izumi se mis à quatre pattes devant lui quand à Hiroto, essayait de reculer même si le mur derrière l'en empêchait, comme si il voulait que le mur s'effondre.

    Hiroto: .. j-je non Izumi é-écar-écarte toi s'i-s'il te plaît é-è
    Il tremblait de tous sont corps quand à son tour, Fubuki vin s'assoir à coter de lui.
    Elles l'empêchaient de sortir..
    Izumi avança sa main vers le haut de la chemise d'Hiroto qui lui, regardait le main s'avancer comme si c'était une main de mort-vivant ou de quelqu'autre monstre qui s'approchait de lui.
    Izumi se mis bien en face d'Hiroto et enroula ses jambes autour de son torse.

    Hiroto pris peur: NON ARRETE !!
    Izumi lui souriait elle commença à défaire les boutons de son col.. Elle allait lentement, comme pour faire durer le plaisir.. Une fois la moitié de la chemise déboutonné elle mis sa main sous la chemise d'Hiroto et vin la poser sur son coeur qui battait à vive allure, à s'en arracher de la poitrine.. Et approcha son visage de celui d'Hiroto.
    Malgré lui, une larme coula sur sa joue, Izumi fis comme si de rien étais et descendis sa main, se qui déboutonna le reste des boutons. Kilari et Ayomi assistaient à la scène.

    Kilari: NOOOn, dit leur d'arrêter !!!! >///<¨
    Ayomi: *rire* bin pourquoi moi je trouve ça très amusant xD
    Kirari: je t'en supplie.. éOè

    Dans la pièce:
    Hiroto paniquait, il ne se sentait pas près! Izumi commença à l'embrasser, tout en lui passant ses mains sur le torse. Fubuki voulant se mêler au jeu, pris délicatement le haut de la chemise et lui baissa un peu, le chemise tomba des épaules d'Hiroto, et Izumi enleva les manches.
    Il était à présent torse nu. Un rouge vif s'empara de ses joues. Fubuki et Izumi s'amusaient beaucoup quand elles voulurent passer à quelques choses de plus sérieux. Izumi se dégagea d'Hiroto et Fubuki le pris par les épaules, le dégagea du mur et le plaqua par terre. Elle se mit de sorte que la tête d'Hiro soi sur ses genoux et lui pris les bras pour l'empêcher de bouger. Hiroto avait très peur et s'empêcher temps bien que mal de pleurer. Izumi déboutonna son jean et enleva son t-sheert, elle était en sous-vêtement à présent et Fubuki fit de même, ensuite Izumi déboutonna le jean d'Hiroto et le fi glisser, Hiroto aussi se retrouvait en calçons, et à partir de se moment, il su que plus rien ne pourrais le sauver. Alosr il jeta un dernier coup d'oeil à la fenêtre, et aperçu kilari qui criait sur Ayomi, qui lui s'en fichait totalement. Il attendit que Kilari tourne enfin sont regard vers le sien. Quand elle vit Hiroto dans cette tenu, ses joues rougirent brusquement mais quand elle vu les yeux qu'Hiroto lui faisait elle recommença à pleurer.
    Hiroto lui sourit une dernière fois et Fubuki se leva et ferma le rideau d'un coup sec.
    AU début on n'entendit rien , puis des cris déchirant puis des jouissement. Quand on vin à se stade, Kirari se mis en boule par terre et se boucha la oreille. C'était trop dur, le des cris de jouissement, des pleurs, et un rire par dessus.






    Kirari: ARRETEEEEEEZ!!!!




























    Toute l'après-midi passa. Kirari avait regagné sa chaise et attendait, les yeux dans le vide, avec une immense tristesse comme seul émotion dans ses yeux rougit par les larmes , pendant que ayomi lui lisait un magazine *mmmm porno magazine je crois xD*. Elle se disait qu'elle aurait pu éviter tout ça, qu'elle aurait pu faire n'importe quoi mais quelque chose.. Elle se sentait terriblement coupable.
    Quand elle entendit un grand soupir.
    Izumi: Pfiouuuu .. Trop bien.
    Fubuki: Uaiiiis uWu

    C'est bon, apparemment c'était terminé.
    Ayomi leva les yeux de son magazine et regarda les deux nouvelles arrivantes.
    Ayomi: Ah! C'est terminé?
    Izummi acquiesça de la tête avec un grand sourire.
    Ayomi: Alors je suppose que kilari veut le voir maintenant?
    Kilari:... ... ...
    Ayomi: Bon d'accord va le consoler si sa te chante de toute façon pourquoi t'en empêcher =o
    Kilari leva la tête pleine d'espoir.
    Izumi: pff..
    Fubuki la détacha et aussi tôt les lien défaite qu'elle se précipita vers "la pièce".
    Elle ouvra la porte à la voler.
    Hiroto était nu, recroqueviller sous un draps, en pleur. Quand il vit kilari, il remonta plus haut le draps, la regarda et pleura de plus belle.
    Kilari ferma la porte et chercha des yeux les vêtements d'Hiroto. Elle trouve son pantalon et lui apporta, toute confuse.
    D'abord elle s'approcha doucement sans rien dire. Elle se mis a genou a coté de lui puis, se releva et apporta une couette plus grosse pour lui tenir chaud et lui mis sur les épaules.
    Hiroto tremblait, aussi bien de honte devant kilari, et d'avoir fait se genre de choses que de peur.
    Un grand silence pesait quand Kilari dit:

    Kilari: .. Je suis désolée ..
    Puis elle commença à verser quelques larmes..
    Elle se sentait tellement coupable!
    Hiroto , toujours tremblant enfila très vite son pantalon sous la couette, et sera la couette autour de lui quand il posa sa tête sur l'épaule de kilari .

    Kilari: é//è >//>
    Elle se tourna et après quelques hésitation le pris doucement , très doucement par les épaules, comme si il était en porcelaine et le pris dans se bras. Elle serait sont torse nu contre elle et Hiroto recommença a pleurer dans les bras de Kilari . Tout en le berçant elle pri la couette rester à sa place et lui remit sur les épaules et lui frotta le dos pour le réchauffer. Elle se balançait doucement.
    Et avec un peu de temps, les pleurs d'Hiroto s'estompères, seul quelque petit sursaut persistaient encore puis, il s'endormit , bercé par la chaleur, le sentiment de sécurité et le doux parfum de kilari.
    Kilari le regardait avec tristesse et affection. Elle lui caressait doucement les cheveux.
    Plusieurs heures s'écoulaient, et Kilari s'occupait toujours avec tendresse d'Hiroto qui lui, dormait toujours à point fermer. Il reniflait de temps en temps, quand il ouvrit doucement le yeux.
    Il leva la tête et regarda Kilari, qui lui souriait. Elle se pencha en arrière et attrapa la chemise d'Hiroto et la lui tendit. Il se redressa, l'enfila très vite puis se remis dans les bras de Kilari.
    Des bruits de pas se faisaient entendre dans les couloirs. Puis la porte s'ouvrit et une tornade de cheveux blonds et un grand sourire arriva dans la pièce.
    Hiroto se redressa et avec Kilari le regarda avec des yeux de merlan fris.

    Hiroto et Kilari: SEIJI!?
    Seiji: Faut toujours surveillé ses arrière avec moi uwu
    kilari et hiroto étaient dans un position bien embarrassante
    hiroto:c'est...c'est pas ce que tu crois seiji
    kilari:oui...il a raison c'est pas du tout du tout ce que tu crois O//o
    na-san sauta sur hiroto et le frappa d'un coup de pied
    hiroto par terre:mais qu'est ce que t'as T^T
    seiji:aller viens na-san on va les laisser ^o^

    kilari: désolée hiroto mais tu connais na-san ^^'
    hiroto:et sa te fait rire --"
    hiroto se rapprocha lentement de kilari et lui mis un baiser sur le front .Kilari le regarde avec des grand yeux bleus et hiroto eu une irrésistible envie de l'embrasser une deuxième fois mais quelque chose l'en empêcha ce n'était ni la honte ni quelque chose d'autre c'est seulement qu'il ne voulait briser cet amour si pure qu'il lui porter.......elle fis le premier pas. Elle s'approcha lentement et colla ses lèvres sur les sienne hiroto était si confus qu'il ne savais pas quoi faire .elle sentait si bon et ses lèvres était si douce et il n'a pas pu se contrôler alors il mis fin au baiser pour ne pas......,kilari était en train de pleurer.. mais pourquoi?

    hiroto:qu..qu'est ce que tu as kilari?
    kilari:je ne sais pas j'ai cette douleur dans le coeur
    hiroto détourna son regarde et dit "je suis désole kilari je ne referais plus"
    kilari:non ce n'est pas en plus c'...c'est moi qui est commencée. C’est moi qui devrais m'excuser je ne sais pas ce qui m'as pris
    tout deux étaient rouges comme des pivoines
    kilari:tu...tu ferais mieux de t'habiller si quelqu'un nous voyais comme ca ...
    hiroto:O//O....heu oui tu as raison

    hiroto et kilari se pressèrent de sortir de cet enfer et rejoindre leur amis

    seiji:alors on s'est bien amuser pendant notre absence

    Hiroto: mais on n'a rien fait j'ai eu ma dose pour aujourd'hui des trucs de coeur T-T
    Seiji: ?-? tu peu m'expliquer?
    Hiroto rougis violemment et détourna se tête. Il se sentait sale, et honteux. Alors Kilari intervint
    Kirari: tu n'a pas besoin de le savoir pour le moment, il te l'expliquera si il le veut quand il voudra é-è
    Seiji!: J- je .. pardon je savais pas que c'était si grave é-è Je.. tu m'expliquera quand tu voudra t'es pas obligée..
    Hiroto encore rouge et le regard tourner vers le bas, murmura un "merci" à peine audible.
    Le trio continua d'avancer, et quand ils arrivèrent au grand hall, Kirari et Hiroto se mirent tous deux sur leur gardes comme si une armée d'Aayomi et d'Izumi allaient leur sauter dessus. Mais Seiji lui avançait d'un pas assurer en souriant
    Seiji: ^^
    Kilari: Seiji!! murmurat-elle Ralentit! Et si'l ils c'étaient libéré!!
    Seiji: ça, sa risque pas xD 
    Hiroto leva la tête doucement, toujours aussi gêné et timide et quand il arriva dans le hall ouvrit des yeux ronds comme des billes et les larmes lui vinrent aux yeux.
    Kirari elle, aller aussi pleurer et pour la même raison:
    Le soulagement!
    Una armée de policier armée j'usqu'aux dents tenait Izumi, Ayomi et Fubuki.
    Mr mouranishi et madame Kumoi étaient là aussi , ainsi que le père de Kilari et la mère et les petits frère d'hiroto.
    Tout d'abord, quand hiroto vu sa famille, ne pouvant plus tenir, recommença à pleurer sans s'en rendre compte. Quand à Kilari , elle se jeta dans les bras de son père en pleurant, la mère d'Hiroto courut vers lui et le sera dans ses bras aussi fort qu'elle pu en pleurant, tandis que ses petits frère venaient se coller à lui en agrippant leur grand frère de toutes leur forces. Hiroto les serra tous en même temps dans ces bras, si heureux de enfin les retrouver. Mr Muranishi, comme à son habitude, pleurait comme une fontaine et Madame Kumoi essuyait une larmes au coin de son oeil avec son mouchoir blanc en tissus.
    Les ambulancier qui étaient aussi présent, coururent vers nos trois amis en les couvrants de couverture et en les amenant vers leur ambulances pour soigner plaies et bleus qui recouvraient leur corps meurtris pas les coups et les cordes.
    A présent, Kilari et Hiroto étaient assis l'un à coter de l'autre sur le bord de l'ambulance, dont les portes était grandes ouvertes, Hiroto, avait kota sur ses genoux qui le serait dans ses bras, ses autres petit frères derrière et sa mère à sa droite. Kilari elle avait à sa gauche son père, qui la prenait dans ses bras et pleurer comme Monsieur Muranishi: Comme une fontaine!
    La journée se termina paisiblement et tout le monde se retrouva chez Kilari le soir.
    La mère d'Hiroto et le Père de Kilari, discutaient joyeusement avec M Kumoi et Mr muranishi tout en faisant la cuisine, les petits frères d'Hiro et Seiji se défoulaient sur la wii en rigolant.
    Quand le repas fut près, la mère d'Hiroto monta chercher les deux manquant à l'appelle:
    Hiroto et Kirari.
    Elle ouvrit la porte de la chambre et dit:
    Mère d'Hiro: Les enfant le repas est pr..
    Elle ne termina pas sa phrase. Elle paraissait étonnée puis, afficha un grand et doux sourire.
    Elle les regardait tendrement quand le père de Kilari monta ainsi que toutes les autres personnes présentes: les petits frères, seiji , le directeur et l'agent de kilari.
    Mr Muranishi qui pleure comme une fontaine: C'est magnifiiiiiiiqeuuuue
    M Kumoi: Ils sont mignon =)
    Kota: Ooh, grand frère en à de la chance..
    Megumi: Ouu les amoureuux =)
    Takashi (père de kilari pour les incultes xD): Ma petite fille.. Je suis tellement contente pour elle ^^
    Les deux amoureux dormait d'un profond sommeil, tête contre tête , les mains se touchant légèrement et délicatement et la bouche un tout petit peux ouverte, preuve de se grand sommeil. Apaisé d'être ensemble, se sentant bien et rassurés par le parfum et la chaleur de l'autre, ils c'étaient endormis ensembles, blottis l'un contre l'autre.
    Même si cet amour resta secret, il ne perdit jamais de sa passion.



    Fin…. ♥


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Juillet 2010 à 14:16
    ahhh la vieille peau et le vieille patate bleue oui sa fait longtemps cette fic
    2
    Samedi 10 Juillet 2010 à 14:57
    Moi j'aime trop le dernier paragraphe quand ils dorment ensemble c'est trop chou x3 ♥

    Xd vielle peau xD naaaa c'est une barbe à papa xD
    3
    Lundi 12 Juillet 2010 à 13:52
    KYAA !! Cro super génial !!
    4
    Lundi 12 Juillet 2010 à 13:55
    t'a vu jelove c'te fic elle est torp chou ♥
    5
    Mardi 13 Juillet 2010 à 14:41
    ... et très perverse
    6
    Mardi 13 Juillet 2010 à 14:58
    ouais mais bon xD
    Après tout le monde est triste et après ils se font reconforter =)
    tu n'aime pas ? éoè
    Okey j'y suis peut-être aller un peux fort T^T
    7
    Dimanche 18 Juillet 2010 à 19:47
    non ! c cro bien ! c dans la nature, être perverse ?
    8
    Lundi 19 Juillet 2010 à 09:34
    bah je pense oui, quand même un peux mais pas trop..
    9
    Mercredi 22 Septembre 2010 à 19:55

    bravo c'est trop mignon

     

    10
    Dimanche 16 Janvier 2011 à 19:23

    *pleure comme une fontaine x)*


    Magnifique T-T !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :